Moriganvoileetescales

Un site utilisant unblog.fr

  • Accueil
  • > Archives pour janvier 2017

2 janvier 2017

Galapagos Mai 1990

Classé dans : Non classé — moriganvoileetescales @ 23 h 40 min
galapagos

Archipel des Galapagos

 

 

En sortant du canal nous avons donc laissé nos « équipiers » au yacht club mais aucune possibilité de mouillage alors nous avons continué vers l’ile de Taboga pour préparer Okam pour la traversée vers les Galapagos.

Nous avions fait notre sortie du pays et étions donc en fraude …. mais l’annexe étant sur le pont nous n’avions aucune intention d’aller à terre c’était uniquement une escale technique.

Nous avons retrouvé Naomi qui était là pour la même raison.

Le lendemain, 3 mai jour de mon anniversaire, Marianne et Roland sont venus pour me le souhaiter ….. et Pepita a profité de ma sortie dans le cockpit pour me suivre …. et alors complètement perdue par l’horizon elle a fait 3 fois le tour d’Okam en criant et ne sachant comment atterrir elle a filé droit vers la terre qui n’était pas tout près.

Attaquée par des frégates elle est descendue au ras de l’eau et j’ai vraiment cru qu’elle allait se noyer, mais non elle a continué et a réussi à se fondre dans la végétation.

Commando vers le rivage pour la retrouver, mais une amazone verte dans la « jungle » locale ….. elle était invisible.

Nous avons mis 2 heures à la retrouver, je vous épargne toutes les péripéties, finalement elle s’est réfugiée dans une maison en ruine et un panaméen qui nous aidait a réussi à l’attraper, je l’ai roulée dans le bas de mon t-shirt, elle poussait des petits cris déchirants …. la peur de sa vie.

Quelle bonheur de la retrouver.

 

 

00 Taboga ou l'envol de Pépita

Taboga ou l’envol de Pepita 3 mai

 

La traversée vers les Galapagos n’est pas longue en nombre de milles mais les vents sont changeants ou même inexistants et les courants imprévisibles.

Nous avions donc chargé des bidons de carburant préférant faire du moteur et ne pas voir Malpelo 3 fois comme certain voilier de notre connaissance.

Pour info Malpelo est un gros rocher un peu comme le Diamant en Martinique qui se trouve sur la route de sortie de cette immense baie et autour duquel les courants sont erratiques !!!!

Notre route était au SW car il nous fallait couper l’équateur et passer ainsi dans l’hémisphère sud, une grande première.

Nous avons fait pas mal de moteur et avons longé la côte de l’Equateur à une vingtaine de milles avant de « tourner » à droite plein Ouest.

Il y avait de nombreux filets dérivants car cette région est très poissonneuse, surveillance intensive donc de jour comme de nuit, d’ailleurs alors que j’étais de quart au petit matin une grosse barque est venue pour m’indiquer qu’il fallait que je change de route et ils m’ont escortée pendant 1 bonne heure afin d’éviter un de ces immenses filets.

Il y avait 6 marins costauds et basanés ….. j’ai donc réveillé Didier afin de montrer qu’il n’y avait pas qu’une « faible » femme à bord !!!! Plus par précaution que par peur.

Le long de la côte remonte du grand Sud le courant de Humbolt  qui est glacé, ce qui explique les poissons, les cétacés et toute la faune spécifique aux Galapagos.

Nous avons eu vraiment très froid pendant 24 heures !!!! Didier avait un bon équipement mais pas moi alors j’ai superposé des couches et des couches de vêtements disparates …. mais pas de bottes pour les pieds …. l’enfer …. glacé !!!

Nous avons quand même fêté le passage de la ligne avec un grand coup de rhum de la Martinique !

Et nous avons également fait quelques offrandes à Poséidon ainsi que le veut la coutume.

 

02 Passage de la Ligne

Passage de la ligne .. on se gèle

 

 

01 passage de la ligne

Passage de la ligne

 

03 Pêche à l'Equateur

Bonne pêche à l’équateur

 

La cote de l’Equateur dans le fond

 

 

 

001 A Au large nos premières otaries

Au large nos premières otaries

 

 

espanola-island-map

Espanola première escale où nous sommes restés une semaine

 

Les deux derniers jours de notre navigation nous avons croisé de loin et de près plusieurs troupeaux de baleines. Elles sautaient, tout leur corps hors de l’eau et c’est lorsque l’une d’entre elle est venue nous voir, longeant la coque de l’arrière vers l’avant à environ 1 mètre, nous regardant de son œil rond, que nous avons pris conscience de leur taille …. Okam 14 mètres de long, notre visiteuse faisant à peu près la même taille ……

Puis ce furent les otaries, alors que nous commencions à voir Espanola, qui firent le comité d’accueil.

Il y avait un vent agréable qui nous poussait mais une bonne houle.

 

003 A  Arrivée

arrivée houleuse à Espanola

 

004 A  les Pêcheurs de langoustes

la baie bien abritée des pêcheurs de langoustes

 

Après avoir contourné la pointe la baie bien abritée nous attendait …. déjà occupé par les pêcheurs de langoustes, très accueillants mais avec le générateur du matin au soir.

 

 

006 A  les pechous

départ pour le ramassage des langoustes au narguilé

 

007 A  les langoustes

les belles langoustes

 

 Ils sont venus à bord, 8 gaillards ….. et ont invité Didier à venir ramasser les langoustes avec eux grâce un système local de narguilé !!!!

Celui en charge de générateur sur leur bateau venait dormir à bord d’Okam dans la journée afin d’être loin du bruit ….     et le soir j’avais tout le monde à bord !!!   gros riz, langoustes et rhum ….   la belle vie mais un peu fatigant au bout de 3 jours !!!!!

C’est dans cette baie que j’ai pu réaliser un de mes rêves, nager avec les otaries.

L’eau était froide, ma combinaison en néoprène de 7 mm avec cagoule était parfaite, palmes, masque et tuba et hop à l’eau, aussitôt les jeunes sont arrivés et ont commencé à jouer avec moi, assez impressionnant au début car elles fonçaient vers moi quand je sondais et faisaient une volte juste avant de me percuter …. j’ai eu quelques chaleurs les premières fois puis ensuite j’ai eu toute confiance et nous nous sommes vraiment amusées, certaines venant mordiller mes palmes comme dans les films !!!

Que du bonheur, un souvenir impérissable.

La nuit nous avons eu des tentatives de montée à bord avec l’échelle …. mais le pont était trop haut et la téméraire retombait à l’eau dans un grand plouf !!!

 

 

008 A le bateau océanographique

les bateaux des océanographes …

 

 Nous savions que nous ne devions pas trop nous attarder car l’escale aux Galapagos était soumise à moult autorisations  et démarches et nous n’étions absolument pas en règle, aussi quel coup au cœur quand nous avons vu arriver un bateau jaune qui semblait « officiel », nous préparions donc nos arguments mais quand ils sont venus à couple, 4 garçons et 1 fille, jeunes, c’étaient des océanographes qui étaient ravis de rencontrer des étrangers … leur bateau accompagnateur est arrivé et tout ce petit monde est venu à bord boire un petit rhum, boisson internationale et appréciée !!!


Et le lendemain nous avons appareillé vers San Cristobal où nous savions pouvoir faire des appros et négocier un court séjour pour cause d’ennuis de moteur ….. raison toujours invoquée, personne n’est dupe mais ça marche !!!!

 

 

 

san-cristobal-island-map3

San Cristobal

 

 

Courte navigation jusqu’à Puerto Barquesito où nous retrouvons Naomi.

 

010 Porto Barquesito

Puerto Barquesito

 

011 Porto Barquesito l'aduana

l’aduana !!!

 

Ici c’est le royaume des otaries !!! qui essayent de monter à bord avec notre échelle de bains !!!

 

012 Otarie

013 otaries

019 Pélican en vrac

Pélican en vrac !!

014 otarie

015 otarie

Moi, le Mâle !!!

016 otarie017 otarie

 

Comme prévu Didier va à terre voir l’autorité supérieure pour pleurer misère …. et obtenir un permis de 72h afin de réparer le moteur !!!!!
Puis pour gratter un peu plus nous acceptons de faire une journée « touristique » avec un bateau local pour visiter l’ île proche de Santa Fe.

Nous ferons cette excursion en compagnie de Roland et Marianne.

Nous ne le regretterons pas.

 

 

 

santafe-map

Santa Fe

 

 

Santa Fe ou Barrington c’est l’image des Galapagos.

Après avoir débarqué nous suivons le guide sur un chemin à peine tracé, interdiction d’en sortir, et nous marchons au milieu des oiseaux qui n’ont aucune crainte, en se baissant nous pourrions les toucher mais c’est interdit, ici ils sont chez eux nous ne sommes que tolérés.

Nous vivons de grands moments, aucune peur de l’homme ….. pour moi qui aime tant la nature et les animaux c’est à en pleurer d’émotion.

101 Bobby blue feet

Fou à pattes bleues (bobby blue feet)

 

102 Bobby blue feet

la parade 1er mouvement

 

103 Bobby blue feet

2ème mouvement !

 

104 Bobby blue feet

3 ème mouvement !!!

 

202 Albatros

albatros couvant

 

204 Fou et son chick

Fou et son chick (bébé de l’année)

 

205 Fou et son chick

le même de plus près sans téléobjectif !!!

 

206 Fou et son chick

207 Fou

210 jeune fou

jeune Fou

 

215 domaine des iguanes marins

domaine des iguanes marins

226

iguane marin

223

224

225

221

l’observatoire !!!

219

227

Excursion 002 Didou et ses admirateurs

Didier est surveillé

228 Espanola

devant nous 2 iguanes marins

 

Excursion  001 HI!

Excursion 004

la plage aux otaries

Excursion 005

Excursion 006

otarie de l’année pas du tout farouche

Excursion 007

Excursion 008

mâle défendant son territoire, ne pas s’approcher !!

 

 

 

sternes

211 crabier 212 bécassot 213 bécassot

 

 

 Puis retour sur San Cristobal  où nous faisons le plein de carburant et de produits frais, le choix n’est pas grand mais on fait avec.
Naomi va partie directement sur les Marquises, quant à nous nous ferons un stop à la mythique baie du courrier,  toujours en pirates !!!

 

 

 

301 départ de Naomi

Départ de Naomi de Puerto Barquesito vers les Marquises

 

 

 

 

floreana-island-map

Floreana

 

Encore une fois petite navigation et nous voici à Floreana dans cette fameuse baie du courrier.

Pour ceux à qui cela n’évoque rien en voici l’histoire :

du temps de la marine à voile quand les voiliers partaient pour des campagne de plusieurs mois voire années, ici à Floreana il y avait un tonneau où le courrier pouvait être déposé et ensuite acheminé grâce aux voiliers faisant route de retour vers l’Europe ou les Etats Unis. 

La tradition est restée mais pour être franche notre courrier déposé n’est jamais arrivé !!!!!! Tout se perd !!!!

 

Baie du courrier 001

Baie du courrier

Baie du courrier 002

Okam au mouillage

 

Baie du courrier 003 Didou

la fameuse « poste »

Baie du courrier 005 Titou

Baie du courrier 008

le lagon des otaries

Baie du courrier 011

otaries

 

Baie du courrier 012

pélican

 

Baie du courrier 018

baignade avec les jeunes

Baie du courrier 017

admiration pour notre annexe !!

 

Baie du courrier 015

Didier face aux otaries et au pélican

Baie du courrier 014

une otarie blanche … on arrive

 

Baie du courrier 023

rochers et otaries …..

Baie du courrier 022

attention ne pas trop s’approcher … c’est un mâle

Baie du courrier 021

maman et son petit

Baie du courrier 020

iguane marin

Baie du courrier 019

pas farouches et curieuses

Baie du courrier 010

les reines de l’apnée

 

Et ici aussi comme les photos le montrent j’ai pu jouer avec les otaries.

Dans un trou d’eau il y avait des petits qui apprenaient à nager sous les yeux de leur mère, ils mesuraient moins d’un mètre.

Et puis aussi j’ai pu m’approcher d’une maman qui allaitait son petit, j’étais à moins d’un mètre, elle m’a regardée et dans ses yeux il y avait toute la confiance du monde.

Avec le recul du temps je sais que ces moments passés aux Galapagos ont été les plus riches de ma vie, ils m’ont comblée au-delà de tout.

 

Et puis il a fallu hisser les voiles, continuer le voyage mais une partie de moi est restée ici.

Un monde sans peur, dans lequel tout reprend sa véritable place …….

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

001 A Au large nos premières otaries

au large nos premières otaries

 

003 A  Arrivée

Arrivée en pirate

004 A  les Pêcheurs de langoustes

Langoustier à côté de nous au mouillage

006 A  les pechous

les pêcheurs avec leur matériel rudimentaire

007 A  les langoustes

les langoustes

 

008 A le bateau océanographique

le bateau océanographique ….

 

 

Voyage au bout du monde |
My travel in Great Britain ! |
Loulou & mam's Roa... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Myhollidaysinengland
| Les herissons à la Réunion
| Labellacittaditaormina